L’échauffement dans les sports collectifs


Il est toujours difficile de réaliser un échauffement dans les sports collectifs. Le mieux est bien entendu de l’individualiser mais ce n’est pas toujours possible, surtout dans le monde du sport amateur.

Cependant, il existe des moyens de réaliser des échauffements simples et efficaces.

Les utilités des échauffements

  • Augmenter la température corporelle d’au moins 1 °C.
  • Assouplir les articulations.
  • Augmenter la température intrinsèque musculaire.
  • Accentuer le débit sanguin grâce à la vasodilatation.
  • Mettre le corps dans les conditions de perturbations en adéquation avec les situations de l’entraînement ou de la compétition (contraintes inhérentes aux déplacements, à la vitesse et aux contacts.
  • Créer une hyperventilation.

Dans les années 60 a été créé un échauffement qui fait office de référence : l’échauffement russe. D’une durée de 30 minutes environ, ce dernier apporte tout ce qui est indispensable à la pratique sportive. Cependant, il a, en notre sens, le désavantage d’être difficile à mettre en œuvre dans les sports collectifs.

Mais à 3PSC nous ne nous décourageons pas pour si peu! Tout en nous basant sur l’activité de la discipline dont nous avons à charge la préparation physique, nous appliquons les préceptes qui font le succès de l’échauffement russe :

  • de la proprioception.
  • un échauffement localisé au niveau des quadriceps et des ischio-jambiers.
  • de l’école de course.
  • dans changements de rythmes.
  • des accélérations finales maîtrisées.

L’ensemble dure à peine une vingtaine de minutes. Les dix minutes suivantes étant allouées à l’activité sportive.

Voici deux vidéos d'un échauffement type basket

réalisé avec le centre de formation du Nantes Rezé Basket


Vous avez aimé cet article ? Partagez cette page via :