Critique littéraire sur « Approche moderne du développement de la force »


Second volet d’une série d’articles dédiée à la critique de livres dont le thème principal est la préparation physique, j’ai décidé de décortiquer le petit dernier de chez 4TRAINER : Approche moderne du développement de la force. Mon avis subjectif, mon analyse, ce que j’en pense, ma mauvaise foi !

D’un contraste saisissant avec les premiers livres de la maison d’édition, l’ouvrage se veut comme un recueil bibliographique  de ce qu’on peut trouver dans la littérature anglo-saxone sur le thème de la force.

Une fois n’est pas coutume, sachez que ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il aborde des (nouvelles ?) notions dont seuls les aguerris seront capables d’exploiter. Le public ciblé est avant tout le préparateur physique.

Première approche du livre : tout petit petit !

D’à peine 18 centimètres sur 11 pour 85 petites pages, voilà comment les éditions 4TRAINER ont pris un virage à 180° sur les dimensions habituelles de leur livre ! Clairement, ça nous change des pavés habituels que l’on trouve sur la préparation physique. Je regretterais malgré tout le faible nombre de pages. A (trop) vouloir aller à l’essentiel, on en oublierait quelques aspects permettant d’agrémenter les concepts abordés.

Ecrit en noir et blanc, sans schéma ni photographie, le livre s’apparente plutôt à un guide. Il va à l’essentiel.et se parcourt très rapidement.  Sur la forme, on a entre nos mains quelque chose de sobre mais de diablement efficace. Rien qu’en regardant le sommaire, on peut constater que l’organisation du livre a été bien pensée.

Deuxième approche du livre : le dedans le livre !

La première chose qui me vient en tête est : enfin un livre de terrain sur la préparation physique pour l’entraîneur de terrain !

L’ouvrage aborde des notions de Tempo et de Temps Sous Tension.pour développer la force. Ces concepts sont déjà connus depuis plusieurs années outre atlantique mais le livre a le mérite de faire une revue de littérature avec une traduction en français (une sorte de 2 en 1 !) de ce qui se fait plus loin que chez nous.

Le guide s’articule un peu comme un cours ce qui, pour l’enseignant que je suis, est très appréciable pour aborder les notions en douceurs. C’est ainsi qu’un chapitre est réservé pour chaque période du codage du Tempo. Elles sont décrites simplement sans mots compliqués et sont très compréhensives. Il y a souvent des rappels généraux théoriques sur les effets des contractions concentriques, excentriques et sur l’intérêt de placer de courts temps de repos entre les phases (transition 1) ou en fin du Tempo (transition 2).

Le contenu théorique de chaque chapitre est complet et il va à l’essentiel.

En fin de chapitre, on trouve des tableaux récapitulatifs de ce qui a été abordés. Ils sont complétés au fur et à mesure de la progression de la lecture. C’est ainsi qu’en page 60, on découvre le tableau final récapitulant toutes les notions abordées précédemment. Je trouve la démarche très pertinente et appréciable. Même si le guide contient peu de pages, ça évite malgré tout de revenir aux chapitres précédents.

A la fin du guide, quelques macros cycles sont décrits pour donner une idée de l’emploi du système des Tempo. Je trouve dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’autres exemples pour différentes disciplines comme par exemple le tennis, l’haltérophilie ou un pratiquant de la lutte.

Troisième approche du livre : les + / les - !

Ce que j’ai le plus aimé :

  • La facilité et la simplicité de la lecture.
  • L’essentiel est présent.
  • Le livre est fait pour la pratique.
  • La mise à jour des connaissances sur le développement de la force pour le francophone non adepte des lectures anglophones.
  • Les tableaux récapitulatifs en fin de certains chapitres pour aller encore plus à l’essentiel.
  • Le prix attractif pour un livre aussi spécifique.
  • La pédagogie très progressive des explications (on sent l’enseignant derrière tout ça !).

Ce que j’ai moins aimé :

  • Il manque encore plus d’exemples concrets.
  • Quid des tempos avec les mouvements d’haltérophilie.
  • Rien de bien nouveau pour ceux qui sont aux faits de la littérature anglo-saxonne.

Dernière approche du livre : bilan !

Dans l’ensemble, le livre est une réussite ! Il est pratique, s’emporte partout et surtout sur le terrain. Il a l’avantage de ne parler que d’un seul sujet sur la préparation physique et de le faire bien. Cependant, je regrette qu’il n’y ait pas plus d’exemples finaux pour englober tout ce qui a été abordé dans le livre. Enfin, je ne peux que signaler, au delà du contenu, la qualité de l’écriture du guide qui est en tout point remarquable. Le guide est un formidable outil pour quiconque souhaitant planifier des cycles et des séances de développement de la force. Et pour le prix, on aurait tord de s’en priver !

Vous avez aimé cet article ? Partagez cette page via :