Candice

"Opérée des croisés à 12 ans, ma rééducation finie, mes parents ont hésité à me faire reprendre le basket tout de suite. Malgré le bon travail du kiné, ils ont voulu que je retrouve confiance et surtout que je reprenne le basket sans appréhension.

Mon père, coach de l’équipe souhaitait que je fasse une réathlétisation avant la reprise de la compétition. C’est en cherchant sur le net, qu’il est tombé sur le témoignage d’une basketteuse de Rezé qui avait subi la même opération que moi, qu’il a pris contact avec Mikael.

Mikael, n’avait jamais eu quelqu’un de mon âge, mais a su adapter ses séances. Au début, ça m’a fait tout drôle, j’étais venu pour un genou et j’ai commencé par faire de la course, des squats, du gainage, soulever des barres, etc. Pour reprendre, une de ses expressions : « pour être fort en bas, il faut être fort en haut ».

J’en ai bavé au début, mais au fil des séances, j’ai constaté les progrès, Mikael, m’a appris à me dépasser. Au-delà, de ses qualités de préparateur physique, il est aussi à l’écoute du sportif, de ses peurs, de son état de forme... A 12 ans, on n’est pas préparé à se dépasser comme ça.

Un an après ma blessure, j’ai repris le basket en U17, et les membres du club ont été surpris de ma transformation et moi je n’ai jamais été aussi sereine. Je te remercie Mikael, pour tout ce que tu m’as apporté. Parfois dans des moments difficiles, on fait de belles rencontres, tu en fais partie. Tu es quelqu’un de passionné par ton métier et tu sais faire partager ta passion et créer une vraie relation avec tes sportifs. Bon c’est pas que je m’ennuie, mais j’ai du gainage à faire. Comme tu dis : Allez ZOU au boulot !"

Candice, Basketteuse, 14 ans.